MARKETING RELATIONNEL ET SOCIAL

 

LABEL EXCEL crée et anime la relation entre votre marque, votre structure et le marché cible correspondant autant à la clientèle établie qu'aux futurs clients potentiels.

Nous utilisons surtout un programme de marketing multi-canal, utilisant tour à tour le publipostage, le télémarketing, les courriels, et les diverses techniques de marketing par internet (blog, mailing, etc).

Nous mettons en place une stratégie de fidélisation et travaillons votre image de marque.


Le terme "marketing relationnel" vient de l'anglais "relationship marketing" et correspond également à la traduction de "nurture marketing" mais il ne saisit pas très bien la nuance entre les deux. En particulier, l'idée de "cultiver" un vivier de prospects qui deviendront éventuellement clients ne ressort pas vraiment dans la traduction française, qui porte à croire que le marketing relationnel est réservé à la clientèle déjà bien établie.

Cette nuance est importante car un programme de marketing relationnel axé sur la clientèle prendra une forme bien différente d'un programme cherchant à convaincre des prospects de devenir clients.

Dans le premier cas, l'entreprise offre à ses clients des avantages visant à encourager leur fidélité (invitations, informations en avant-première ou exclusivité, conseils, etc.) ainsi que des offres promotionnelles conçues sur des modèles de ventes incitatives (produits/services de gamme supérieure) ou de ventes croisées (produits/services complémentaires).

Lorsqu'il est jumelé à une segmentation de la clientèle, un programme de marketing relationnel permet de concentrer les efforts de marketing sur les "meilleurs" clients, c'est-à-dire sur ceux qui contribuent le plus au chiffre d'affaires de l'entreprise. L'idée majeure qui sous-tend cette approche réside dans la loi de Pareto ou théorie du 20/80 qui stipule que dans toute activité commerciale, 20% des clients ("les meilleurs") contribuent à 80% du chiffre d'affaires. Les activités de marketing ciblant les clients se traduisent généralement par un bien meilleur retour sur investissement que celles cherchant à recruter de nouveaux prospects dont la valeur n'est pas assurée.

 

Dans le deuxième cas, l'entreprise cherche à maintenir avec le prospect un certain niveau de communication jusqu'au moment où le prospect sera prêt à acheter.

" Le marketing relationnel répond à la demande de plus en plus forte des consommateurs d'avoir un dialogue avec les marques qui soit personnalisé. Mais il ne constitue pas une fin en soi ", il est donc nécessaire d'identifier clairement les objectifs assignés à une telle stratégie. Voici quelques exemples :

  • mieux connaître ses clients
  • mettre en place une stratégie de fidélisation
  • se passer des médias de masse traditionnels pour travailler l'image de sa marque
  • mettre en place une stratégie de marketing pharma hub24 transactionnel